fr
Financier

La pandémie accélère le développement de l’information digitale

70 % environ des Français ont suivi les informations et l’actualité en format digital en 2020, une augmentation due à la crise sanitaire et politique mondiale. C’est ce qu’affirme une étude de l’ACPM ou l’Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias. En effet, avant, pendant et après le confinement, plus des deux tiers des Français ont suivi de près les informations relatives sur un support numérique. Cette nouvelle habitude qui a de grandes chances de perdurer a été favorisée par la situation d’urgence sanitaire ainsi que par les diverses annonces du gouvernement.   

Deux facteurs ont en effet favorisé cette consommation digitale des médias. Le premier est l’adoption massive du travail à distance qui a nécessité le recours à des outils digitaux. Le second est la volonté de suivre quotidiennement l’évolution des chiffres relatifs à la pandémie ainsi que les mesures sanitaires prises. Plus des 2/3 des Français consultent désormais les journaux en format digital.

La presse numérique, la gagnante de la pandémie

Tous les mois, plus de 50 M de lecteurs lisent ainsi au moins un titre de presse sur n’importe quel type de support. 83 % d’entre eux, soit 43, 7 M l’ont fait en version digitale, surtout des jeunes femmes de 15 à 34 ans qui en constituent les 91, 5 %. Pour cela, ils se servent de smartphone, d’ordinateur et de tablette pour faire respectivement 45 %, 14 % et 9 % de leurs lectures. Le format papier, lui, ne représente plus que 32 % des lectures actuellement.

Une hausse due à la situation sanitaire et politique actuelle

La principale raison de cette hausse d’audience est le contexte sanitaire et politique particulier du 2020. Le suivi des annonces hebdomadaires du gouvernement ainsi que les mesures sanitaires prises en fonction ont favorisé la consultation massive de la presse en ligne. Les mots clés les plus tapés dans la barre de recherche de Google ont été « coronavirus » et « attestation Covid ». Jean Castex, quant à lui, se classe à la 3ème place des personnalités politiques les plus vues en ligne cette année. Comment faire un masque ? Comment mettre un masque ? Comment savoir si on a le coronavirus ? Telles sont en outre les 3 questions les plus posées sur le 1er moteur de recherche.

La crise sanitaire n’en est uniquement pas à l’origine

Le Covid-19 n’est pourtant pas la seule origine de cette tendance, celle-ci a déjà commencé en 2013. En effet, à cette année, 67 % des Français s’informaient déjà de l’actualité via la presse digitale selon Reuters Institute. De plus, la pandémie n’a pas bénéficié à tous les médias, ni à la presse, ni à tous les réseaux sociaux. En effet, l’étude a confirmé que Facebook a vu le nombre de ses utilisateurs consulter l’actualité diminuée à 43 % en 2020 s’il était de 46 % en 2019. Ce recul est notamment dû à la prolifération des fake news en ligne durant la crise sanitaire que les utilisateurs s’en méfiaient de plus en plus. Dans toute l’Europe, c’est en France que la population a le moins confiance dans les médias, de 23 % seulement.

Quoi qu’il en soit, les réseaux sociaux ont quand même réussi à se faire progressivement une place dans le milieu médiatique en 7 ans, depuis 2013. Le pourcentage des Français qui consultaient l’actualité sur les réseaux est passé de 18 % à 39 %. La preuve, l’interview qu’Emmanuel Macron a accordée à Brut et qui était transmise en direct sur Facebook et YouTube le 4 décembre 2020. Cela prouve la place de plus en plus importante occupée par les réseaux sociaux et le digital dans les médias.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound
CONTACT