fr
Financier

NFT Non fungible token, un marché de plus de 3 Mds de dollars

De juillet en août 2021, les transactions sur les jetons non fongibles basés sur la blockchain ont augmenté de dix fois de volume, un exploit pour cette industrie toute récente. Presque la totalité du marché est accaparée par la place de marché OpenSea. En effet, les Non fungible token s’échangent actuellement à des milliers et des millions de dollars.

La fin du phénomène NFT n’est pas pour demain. Passée la première vague de transactions sur les œuvres d’art numériques et les cartes de jeu digitales de football, la seconde risque d’être plus puissante. Courant août 2021, les transactions relatives à ces Non fungible token fondés sur la blockchain totalisent plus de 3 Mds de dollars, soit dix fois plus qu’au mois de juillet de la même année. Cet exploit revient à 2 types de jetons non fongibles : les collectibles et les jeux vidéo.

Le 1er inclut tous les objets numériques pouvant être collectionnés tels que des cartes virtuelles, des images ou des GIFs. Actuellement, ce sont les CryptoPunks qui sont les plus célèbres, des portraits très pixélisés, grossiers. Quelques-uns d’entre eux ont été cédés à plus de 4 M de dollars en août 2021. Pour cause, l’offre se fait rare et fait monter les prix. 10 mille CryptoPunks seulement existent actuellement, chacun d’eux étant unique, une des particularités même du NFT. Visa, lui, a déboursé 150 mille dollars pour en acquérir un le même mois.

Être membre d’un club fermé

Selon le fondateur d’une enseigne spécialisée dans le domaine, le concept du Non fungible token s’est développé autour de celui de la communauté. Acquérir un CryptoPunk signifie qu’on appartient à un club de collectionneurs de NFT, comme quand on achète un produit de luxe.

Le second type de NFT regroupe des jeux vidéo comme Axie Infinity, la plus célèbre. Pour y prendre part, il faut acquérir des jetons non fongibles. Les Axies sont des animaux digitaux dodus à élever et à entraîner comme des Pokémons pour pouvoir participer à des combats. Les récompenses sont payées en cryptomonnaies, d’où l’appellation play to earn dans le jargon des jeux vidéo. Selon le site CryptoSlam expert dans le domaine, plus de 800 M de dollars ont été échangés sur Axie Infinity au mois d’août 2021.

Il n’y a pas que les collectibles et les jeux vidéo qui profitent de cette explosion. La place de marché OpenSea qui fait office d’eBay du NFT en récolte aussi de profits. En effet, la quasi-totalité, soit 90 % des échanges se font via la plateforme qui prélève une commission de 2, 5 % sur chaque vente. Déployée au terme de 2017, elle permet à tout un chacun de vendre un jeton non fongible en quelques minutes seulement à condition de disposer d’une connexion Internet et d’un portefeuille crypto. Elle facilite aussi les achats de NFT, le paiement pouvant se faire par CB.

La 1ère et cette 2nde vague d’exploit dans les Non fungible tokens se ressemblent toutefois sur un point : la spéculation. D’ailleurs, il en existe toujours dans l’univers de la cryptomonnaie selon un spécialiste. Il y a énormément de déchets, mais il y a aussi des fondamentaux solides. Croisons les doigts que ce succès ne sera pas éphémère.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound
CONTACT